A propos de moi

 

Née au Portugal et installée au Grand-Duché du Luxembourg en 1973, je ne découvre le monde de la peinture que vers 2005. A petits pas je fais quelques heures d'atelier pour apprendre la technique des mélanges et la base du dessein. J'entre à l'académie des Beaux Arts d'Arlon en 2008 où je suis formée en peinture et dessein d'après modèle vivant. Ma peinture est très personnelle et inspirée de mes promenades. Les portraits sont, pour le moment, inspirés de mes proches, à travers desquels j'expose mon handicap visuel,  par le port de lunettes. Cette thématique m'est très chère, car elle n'est pas médiatisée, voir même un peu oubliée, malgré les progrès techniques et medicales.

Pour moi, la peinture est un moyen inconditionnel pour exprimer ce que je ressens. Depuis 2008, peindre et dessiner au fusain, mon écriture la plus naturelle, me sont devenus indispensables. Chaque toile ou dessein est un morceau d'histoire personnelle ou imaginaire, car mon cœur balance entre le vécu et l'imaginaire. Je fais miens les mots de Magritte, qui disait que peindre était juste un moyen pour faire apparaître ce qui était invisible. Je pense que la peinture a besoin d'une tête, d'un cœur et d'une main  : la pensée, le sentiment et la gestuelle.

Si mes paysages naissent à travers de petits fragments tirés de mes photos, prises lors de mes promenades dans la région du Bénélux ou mes voyages à l'étranger, mes personnages sont des proches, qui, à un moment donné, m'interpellent par des expressions qui me touchent, m'émeuvent. Je ne peux peindre juste pour le fait de peindre, il me faut un ressenti, une émotion singulière.

‚Äč